Revisiter sa communauté et prendre part à la diversité

Revisiter sa communauté et prendre part à la diversité

Pour cette édition 2013-2014 de la semaine interculturelle à l’Université de Montréal, nous devions choisir un axe intégrateur qui ne soit ni trop vague, ni trop restreint, et qui de surcroît fasse preuve d’innovation par rapport aux années précédentes. Ce n’est pas sans fil à retordre que nous avons relevé ce défi!

bonhommes SI 2014Notre thématique de cette année prend racine à même le campus universitaire: il suffit de sortir quelques secondes de l’état de somnolence dans lequel nous cheminons d’un cours à l’autre, dans les corridors parfois trop familiers de l’Université, pour constater la multitude des origines des étudiant-e-s et employé-e-s de l’UdeM. Les associations étudiantes, groupes d’intérêts, étudiant-e-s canadien-ne-s et québécois-es (ayant eux-mêmes des origines très différentes), étudiant-e-s internationaux, étudiant-e-s de l’école de francisation, et j’en passe, constituent autant de sources précieuses susceptibles d’alimenter un événement qui salue la diversité culturelle.

De plus, on oublie souvent qu’il n’y a pas que la diversité culturelle visible au premier coup d’oeil qui compte, mais qu’une grande part de cette diversité est subtile et s’inscrit dans un contexte plus global qui comprend les habitudes, attitudes, pensées, valeurs, croyances, modes d’expression, systèmes de hiérarchisation, etc. des groupes et des individus. En ce sens, votre voisin de classe, qui vous semble parfaitement banal, porte peut-être un bagage culturel bien différent du vôtre. Eh bien, nous espérons que la semaine interculturelle sera justement l’occasion d’aborder ce voisin de classe que vous connaissez peu, ou alors toute autre personne aux accents exotiques, et d’ouvrir la discussion.

Pour l’équipe de la semaine interculturelle, prendre part à la diversité, c’est d’abord faire en sorte que les différences deviennent un prétexte à l’ouverture, à l’aiguisement de la sensibilité, à la réflexion, aux rapprochements. Plusieurs des activités que nous proposerons du 10 au 14 février prochain refléteront l’initiative et l’enthousiasme d’étudiants et d’étudiantes qui s’intéressent à des problématiques interculturelles ou encore qui ont envie de partager quelques éléments d’une culture qu’ils ont à cœur (foire aux kiosques, soirée art engagé, conférences, documentaires-débats, etc). D’autres activités auront une certes vocation plus ludique (classes ouvertes de danse, performances musicales, films, dégustations culinaires) permettront à tous et toutes de tisser des liens dans un cadre divertissant.

Maintenant que la thématique de la semaine interculturelle 2013-2014 est lancée, nous vous renvoyons le défi: partez donc à la découverte de nouveaux horizons à même un lieu familier, que ce soit à l’université ou de manière plus large, à Montréal. Revisiter sa communauté et prendre part à la diversité, c’est avant tout une question de perception et d’attitude! Bien sûr, un effort supplémentaire est parfois nécessaire pour collaborer et communiquer, mais l’enrichissement au bout du parcours en vaut les escarpements. Nous vous souhaitons de bonnes interactions!

Ce contenu a été publié dans Semaine interculturelle, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Revisiter sa communauté et prendre part à la diversité

  1. Pari Karina dit :

    Bonjour:

    J’aimerais savoir comment je peux faire partie de la semaine interculturelle, je suis une personne qui aime voyager , découvrir de nouvelles cultures . Je viens du Pérou. J’aimerais partager mes connaissances avec le public.

    Merci beaucoup!

    • Audree dit :

      Bonjour! Pour s’inscrire il suffit de se présenter au local de l’AHC (B-2375, mezzanine du pavillon 3200 Jean-Brillant). Pour plus d’informations, contactez l’équipe responsable de la Semaine interculturelle à cette adresse: semaine.interculturelle@gmail.com. Au plaisir de vous y voir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *